Pas de bouton like de Facebook

Pourquoi n’y a-t-il pas de bouton like pour faire connaitre l’Observatoire du vote sur Facebook ?

Facebook, comme d’autres entreprises, collecte des données au sujet de ses utilisateurs puis les vend à des databrokers qui les revendent à leur tour. Comme le volume de ces données est très important, il est souvent possible de profiler les utilisateurs puis de les regrouper selon leurs centres d’intérêt. Cette opération s’appelle la segmentation.

Ainsi, les acheteurs de ces données peuvent cibler les destinataires des publicités sur le web. Mais pas seulement, ils peuvent également cibler les destinataires des messages politiques, en particulier lors de campagnes électorales : un message politique différent peut être adressé à des publics segmentés. Par exemple, un homme politique pourra promettre une politique favorable aux intermittents du spectacle aux personnes a priori favorables à la culture, et, en même temps, promettre un durcissement du régime des intermittents du spectacle aux personnes peu sensibles à la culture. Ainsi il gagnera quelques électeurs de part et d’autre.

De plus, lorsqu’un bouton Facebook est placé sur une page web, des données sont collectées, si le visiteur ne s’est pas dûment déconnecté de Facebook (fermer la fenêtre ne suffit pas).

Parce que nous pensons que la manipulation des personnes à des fins électorales n’est pas éthique et qu’elle nuit au maintien de la paix, nous avons décidé de NE PAS placer de bouton Facebook sur le site web de l’Observatoire du Vote.

Publié dans FAQ

Questionnaire préélectoral 2017

ouvert du 8 mars 2017 au 7 avril 2017

Vous avez déjà voté avec une machine à voter ?

Merci de partager votre expérience en répondant à ce questionnaire.

 

Information :

Deux enquêtes post-électorales seront ensuite organisées :

  • pour l’élection présidentielle (ouverture le 16 avril, fermeture le 21 mai)
  • pour les élections législatives (ouverture le 11 mai, fermeture le 9 juillet)

Utilisation de machines à voter en 2017

En 2017, il est très probable que des machines à voter soient utilisées pour les élections présidentielle et législatives en France.

Il appartient à chaque commune en ayant eu l’autorisation d’utiliser, ou pas, des machines à voter, aussi la liste de communes concernées n’est-elle pas connue à l’avance.

L’Observatoire du Vote a établi la liste des communes ayant déjà fait usage de ces dispositifs de vote électronique, pour des élections politiques ou à titre expérimental. Ces communes sont susceptibles de faire à nouveau ce choix.

Lire la suite Utilisation de machines à voter en 2017

Élections départementales 2015

Pour mener cette étude, les données de 1300 bureaux de vote avec ordinateur de vote et 5000 bureaux de vote avec urne transparente ont été collectées. Dans ces bureaux de vote, 6 millions d’électeurs ont été appelés à voter les 22 et 29 mars 2015 pour élire leurs conseillers départementaux.

Nous avons constaté qu’il y a en moyenne 3,5 à 4,5 fois plus de différences entre les nombres de votes et les nombres d’émargements lorsque des ordinateurs de vote sont utilisés.

Lire le rapport

Lire la suite Élections départementales 2015

Élections municipales et européennes 2014

2014 a été une année riche d’élections : les élections municipales se sont déroulées les 23 et 30 mars. Deux mois plus tard, le 25 mai, ont eu lieu les élections européennes.

Les données ont été collectées dans 450 communes où 6 millions d’électeurs pouvaient voter.

Dans les bureaux de vote équipés d’une machine à voter il y a, en moyenne, 3 à 4 fois plus de différence entre nombres de votes et nombre d’émargement (par rapport aux bureaux de vote avec une urne transparente).

Lire le rapport

Lire la suite Élections municipales et européennes 2014

Machines à voter et élections politiques en France : étude quantitative de la précision des bureaux de vote

L’Observatoire du Vote  a publié une synthèse des enquêtes qu’elle a menées concernant les élections politiques de 2007 à 2012 (Cahiers Droit Sciences et Technologie des Presses Universitaires d’Aix-Marseille).

Voici la conclusion in extenso de cet article.

Lire l’article

Lire la suite Machines à voter et élections politiques en France : étude quantitative de la précision des bureaux de vote

Élections présidentielle et législatives 2012

Les élections présidentielles et législatives 2012 se sont tenues respectivement les 22 avril et 6 mai et les 10 et 17 juin.

Depuis les dernières élections présidentielles de 2002, aucune nouvelle commune n’a décidé de faire usage d’ordinateurs de vote.

Les données rassemblées sont issues de 280 communes où près de 5 millions d’électeurs étaient appelés à voter.

En moyenne, en présence d’un ordinateur de vote, les différences entre de nombres de vote et nombre d’émargement sont 3,5 à 5,3 fois plus importantes, par rapport aux bureaux de vote avec une urne transparente.

Lire le rapport

Élections cantonales 2011

Les élections cantonales des 20 et 27 mars sont les seules élections de l’année 2011.

Le renouvellement des conseillers généraux ne concerne que  la moitié des cantons, aussi les observations ont-elles porté sur un échantillon réduit de 170 communes où 2.3 millions d’électeurs pouvaient voter.

Il apparaît que le taux d’erreur sur les votes et les émargements est 6 à 7 fois plus important pour le vote électronique que pour le vote avec urne transparente.

Lire le rapport

Lire la suite Élections cantonales 2011

Élections présidentielle et législatives 2007 municipales et cantonales 2008

En 2007, l’élection présidentielle s’est tenue les 22 avril et 6 mai, suivies des élections législatives les 10 et 17 juin. En 2008, les élections municipales se sont déroulées les 9 et 16 mars.

Cette première étude a porté sur 46 communes, soit près d’un million d’électeurs, pour lesquelles des résultats détaillés ont pu être collectés.

Globalement (sur les deux tours de l’élection présidentielle et les premiers tours des élections législatives et municipales), il existe des différences entre nombres de votes et nombres d’émargements dans 29,8% des bureaux de vote électronique, et 5,3% des bureaux de vote avec urne transparente.

Lire le rapport

Lire la suite Élections présidentielle et législatives 2007 municipales et cantonales 2008